vendredi 5 octobre 2012

Ceci n'est pas la Vierge avec l'Enfant Jésus


image*

Si vous regardez de près, elle est moins voilée que Notre Dame. Si vous regardez en haut de l'image, l'inscription est Humanité. S'il fallait imaginer un culte à l'humanité, et un symbole pour ce culte, où le trouvera-t-on mieux que dans l'image d'une mère avec enfant? Pourtant, l'image est déjà pris, avec des différences de détail: on a déjà Notre Dame et Notre Seigneur, on a déjà l'icône de la Théotoke aux deux Archanges, aussi appelée Notre Dame du Perpétuel Secours.

À côté, cet image de l'Humanité prend presque l'allure d'un de ces images dans les brochures des T. de J., c'est idyllique, c'est joli, mais ça manque le goût du divin. Et pour cause: ils nient la Divinité au sens stricte à Notre Seigneur. Comme les Positivistes aussi.

Y a-t-il autre chose qui relie le Positivisme à un Catholicisme moins la Divinité de Notre Seigneur? Mais si:

Auguste Comte ... a conçu l’une des plus grandes philosophies systématiques du 19e siècle. Celle ci se compose d’une philosophie des sciences qui réordonne toute l’encyclopédie et y ajoute la sociologie, et d’une philosophie politique et sociale qui veut réorganiser la société en France, en occident et dans le monde.*


Ordonner toute l'encyclopédie, la Scholastique et Pré-Scholastique Catholique Latine à Paris Sorbonne l'a déjà fait.

Pourtant, on n'a pas ajouté une sociologie qui se voudra "scientifique". Là, Comte vient de dédiviniser sa propre divinité, l'Humanité, en la reduisant à quelque chose de scientifiquement prévisible. Nous les Catholiques, nous ne prenons pas l'humanité pour un Dieu, mais quand même pour un peu trop divin pour être étudié "scientifiquement" dans le comportement, fût-il social, comme si on étaient des fourmis.

On a les quasi débuts, menés avec plus ou moins de caution, d'une psychologie dans l'Éthique d'Aristote et d'une sociologie dans la Politique d'Aristote. Sans oublier Platon. Mais les renseignements qu'on en tire sont tellement moins détaillés que ceux que veulent tirer les sociologues sur les sociétés et les psychologues sur les individus. On a gardé une certaine liberté de regard, parce qu'on croit que la chose regardée est plus qu'une chose, est libre et mystérieuse.

On a aussi des correctifs d'une psychologie et d'une sociologie chez les Paroles de Notre Seigneur.

Si jamais j'échangerais le Catholicisme pour le Positivisme, j'aurais, ne déplaise pas trop à Maurras (qui était Positiviste, le pauvre) le sentiment de me déclasser intellectuellement et moralement. D'échanger un original précieux et génial pour une copie frelatée et insipide. D'échanger une vieille lampe pour une nouvelle, qui quand à elle manque de génie, pour parler avec Aladdine. Je ne le ferais pas.

Entre autres choses, le Positivisme prétend changer la France, l'Occident et le Monde dans des buts non identiques à ceux du Catholicisme. Si j'ai des réticences vis-à-vis certains Tradis en France, c'est qu'ils me paraissent dans leur buts sociaux trop proches du Positivisme, via, évidemment, Maurras et Thibon.

Le positivisme ne sait pas être populaire. Une église catholique est ouverte chaque jour pour des gens qui veulent prier, une église protestante au moins chaque dimanche, mais la "Chapelle de l'Humanité" est toute aussi réservée que certains cultes des T. de J., car ce lieux est "très rarement ouvert au public".**

La grandeur de Gilbert Keith Chesterton est visible dans le fait que, grandi dans une atmosphère proche du Positivisme, il s'en est affranchi pour voir la source pure des bonnes choses du Positivisme: la source pure qui est l'Église Catholique, la Révélation Publique confiée aux Apôtres et à leurs Successeurs Valides et Légitimes. Il aurait aussi ouvert un article avec l'observation que je viens de faire. Et il aurait aussi noté l'effort encyclopédique de la Scholastique, ou plutôt, il l'a noté.***

Hans-Georg Lundahl
Audoux, Paris
St Flore
5-X-2012

* Voir: La Chapelle de l'Humanité (sur le blog Nomades)
http://nomades3.fr/1969/la-chapelle-de-lhumanite/


** Voir le lien, l'article a été écrit pour l'occasion d'une de ces ouvertures exceptionnelles:
Samedi 2 juin à 17H (visite- conférence) , Dimanche 3 juin à 16H (visite- conférence) - [Journées Nomades déjà passées].

*** Voir, pour anglophones: Saint Thomas Aquinas - 'The Dumb Ox'
G. K. Chesterton
http://www.amazon.com/Saint-Thomas-Aquinas-The-Dumb/dp/1475167571

ou same book, Gutenberg Project
http://gutenberg.net.au/ebooks01/0100331.txt


Dans le Prologue de cette œuvre Chesterton note que St Thomas avait la même croyance que les autres de son temps et des temps de fois chrétienne encore à venir dans les faits démoniaques. Notons que, si la Chapelle de l'Humanité ne semble pas très démoniaque, alors une attitude des positivistes peut l'être d'avantage. J'ai entre autre vu un graffito tout à fait horrible dans son paganisme et sa négation de la liberté de la personne humaine devant la vérité divine: "Je crois la vérité qui m'aide" - c'est à dire dont la communauté m'aide. Cette confusion entre doctrine et communauté me paraît parfaitement diabolique, et assez probable comme conclusion pratique des gens qui suivent Comte dans son projet.

L'ordinateur s'est déclenché en antivirus pendant que j'avais commencé d'écrire ceci, quand je rouvre la session la première version de la première note est désapparue. C'était quand j'avais écrit la comparaison entre Positivistes et T. de J. et leur négation commune de l'Incarnation d'une Personne strictement Divine. Sur l'autre bibliothèque j'étais en train de commenter sous un blog d'un autre, d'un suédois, pour lui expliquer la Succession Apostolique: le champ de commentaires c'est rétréci, il n'était plus possible de commenter. Des beugs comme ça, on peut les malheureusement arranger.

2 commentaires:

  1. Have used Kaspersky security for a couple of years now, I'd recommend this product to you all.

    RépondreSupprimer
  2. I can also confirm, that sometimes Kaspersky kind of runs amuck and plants the rest.

    RépondreSupprimer