jeudi 8 décembre 2011

Wiki sur Brahé, avec mes corrections

Je vous ne donne que le passage (http://o-x.fr/0qqmt) que je viens de corriger:

Tycho se donnait une discipline d’observation quotidienne ; il a formé toute une génération d’astronomes, leur inculquant l’art de l'observation et a déduit de celles qu'il effectua un système, dit « de Tycho Brahé », élaboré à partir de la théorie géocentrique de Ptolémée (vers 90 - vers 168), de la théorie mixte d'Héraclide du Pont[20] (IVe siècle av. J.‑C.), pour qui le Soleil orbite autour de la Terre, tandis que les cinq planètes tournent autour du Soleil[21], et de la théorie héliocentrique de Copernic. Dans la théorie de Tycho Brahé, le Soleil et la Lune tournent autour de la Terre immobile, tandis que Mars, Mercure, Vénus, Jupiter et Saturne tournent autour du Soleil.

Le système de Copernic (1473 - 1543) est déclaré contraire à la Bible par l’Église en 1616. Le système de Tycho Brahé fut adopté par les Jésuites.

Kepler ne parvint pas à convaincre Tycho d’adopter le modèle héliocentrique du système solaire. Brahé semble ne pas avoir eu d’objection de principe, mais s’y être opposé pour des raisons relatives aux observations. En effet, il considérait que si la Terre orbitait annuellement autour du Soleil, il devrait y avoir une parallaxe stellaire observable sur une période de six mois, au cours de laquelle l’angle d’orientation d’une étoile changerait, ce qui n’était pas perceptible. Cette parallaxe existe, mais est si faible qu’elle n’a pas été détectée avant les années 1830, 240 ans après son modèle, lorsque les instruments furent beaucoup plus précis.

Reprenant les thèses de Brahé lors du procès de Galilée, l’Inquisiteur saint Robert Bellarmin objecta que, si la Terre se mouvait, on devait observer une parallaxe. Mais aucune parallaxe n’ayant été mesurée, ce fait devenait un argument contre l’héliocentrisme. Galilée répondit que les étoiles étaient trop lointaines pour que la parallaxe puisse être vue et mesurée avec les instruments d’alors. Dans les années qui ont suivi, Galilée, par son observation sur les phases de Vénus en 1610, invalida le système ptoléméen. Le système de Brahé devint alors le principal concurrent de celui de Copernic. L’Église catholique finit par abandonner le système géocentrique de Ptolémée, au profit de celui de Tycho Brahé, plus conforme aux observations.

C’est au cours de l’année 1729 que James Bradley réussit à prouver l’automouvement de la Terre par rapport aux étoiles fixes, selon sa démonstration expérimentale de l’aberration stellaire. Bradley obtint un déplacement maximal de l’aberration de l’ordre de 20 secondes d'arc, une valeur très petite qui ne pouvait être constatée par des instruments conçus avant le début du XVIIe siècle. Ces nouvelles observations conduisirent, avec un certain flou dans la logique, à l'élimination du système de Tycho Brahe. Quant aux parallaxes, elles ne furent observées qu'un siècle plus tard par Friedrich Wilhelm Bessel en 1838.

Malgré son erreur (sic), Tycho se classe dans un mode de pensée basé sur l’observation et l’expérimentation du monde, comme ce sera le cas aussi pour Kepler ou (sic) Galilée. Il s’oppose de ce fait à un mode de pensée fondé sur le choix de systèmes seulement théoriques, comme (sic) celui d'Aristote, qui influença pourtant la recherche astronomique pendant des siècles ou comme celui de Copernic, qui, à plusieurs égards, resta fermement ancré dans la tradition des Anciens[22].

22Prosper Schroeder, La loi de gravitation universelle de Newton à Euler et Laplace, Springer, p. 13.


Bon, si et l'aberration, et la parallaxe s'expliqueraient avec des anges qui dansent avec leurs étoiles? Ou si l'aberration s'expliquerait d'un phénomène aérien, tandis que la parallaxe l'était par des anges qui dansent avec leurs étoiles?

Ceux qui ne comptaient que sur les probabilités découlant des explications depuis la gravitation pour les orbitus, ne pouvaient pas admettre un quelconque orbitus aux étoiles, encore moins un orbitus physiquement indépendant de celui du soleil et pourtant synchronisé avec lui.

Voilà le flou de logique, quand on prétend avoir prouvé Tychon Brahé dans le tort. Voilà pourquoi j'ai mis un tas de (sic) dans la rédaction précédente. Et pourquoi je cite quand même le wiki à cet état? Bien, en deux minutes quelqu'un qui n'est pas d'accord avec moi peut très bien rerédiger encore une fois en éliminant mes ajouts. Sur wiki, chaque lecteur est invité d'être

Juste une chose de terminologie: si on accepte comme définition du géocentrisme, pas l'anachronique et absurde "la terre est centre du système solaire" mais le correcte "la terre est centre immobile de l'univers" (qui décrit correctement le géocentrisme, qu'il soit vrai ou faux, que ça soit vrai ou faux), alors le système de Tychon Brahé reste géocentrique.

Hans-Georg Lundahl
Université de Nanterre
8-XII-2011, Fête de
l'Immaculée Conception
de la Bse Vierge Marie.

1 commentaire: